Être un bon autolibertin, bien utiliser sa pine à farina ! partie 2

Ecrit avec doigté parPolo le peintreMercredi, Janvier 30, 2013 - 01:48

L'initiation terminée, la découverte du monde des autolibertins pouvait continuer. J'avais à coeur de me pencher sur le potentiel séduction de la bluecar :  

Le tour du propriétaire

Premier atout son point commun avec une Ferrari, elles ont le même designer, Pininfarina. Ainsi, si on vous demande ce que vous conduisez, vous pourrez toujours brouiller les cartes auprès de la gent féminine avec " je conduis la dernière Pininfarina, un modèle limité à 3000 exemplaires ". Cette petite électrique italo-bretonne a quelques arguments à faire valoir, malgré un style dépouillé, elle possède une ligne originale, un intérieur sobre mais pratique, rétro et vitre électrique, GPS,  et plusieurs modes de conduite dont le mode ICE, vous êtes donc parés pour un trophée Andros dans Paris. On ne sait jamais! Une option est particulièrement à mettre en valeur. Au sein de la voiture une touche bleue vous mettra relation avec la centrale des autolibertins, un peu comme une conciergerie, c'est la petite touche VIP. Pour l'autolibertin non accompagné, autolib offre donc une belle opportunité de téléphone rose avec la blonde à forte poitrine, tarif 5 euros la demi-heure après un abonnement mensuel de 12 euros. Cela reste plus rentable qu'un 08 ou un feu 3615. Enfin, notons la bonne conception de la voiture, qui grâce à une boite automatique permettra à l'autolibertin de toujours avoir une main de libre.

Mais la vraie question reste comment choper en autolib ?

Vous êtes parisien, la fibre écolo sera tout à fait justifiée, donc pas de honte à avoir, vous êtes précurseur. Avant vous étiez en vélib, bien pour choper la voisine, pas pratique pour ramener la donzelle de soirée. Aujourd'hui vous pouvez vous targuer d'avoir un bel engin électrique avec une très grosse autonomie et avec la philosophie de l'autolibertinage vous n'avez pas de problème pour le prêter. Important! Dans le contexte d'une sortie nocturne, comment valoriser ce véhicule ? Avec cette bleucar  enfin devrais-je dire cette « Viagra car », vous multipliez vos chances par 5 (rappel:  avant vous étiez en vélib). Fier de votre carte de membre, vous êtes un autolibertin décomplexé. L’originalité et le fonctionnement du service vous offriront pas mal de possibilités. Vous êtes désormais dans la capacité de neutraliser les copines reloues du petit cul que vous venez de cueillir ou d'envisager la nuit de votre vie. Je m'explique:

1. L'effet de surprise.

Jouer sur la curiosité que peut susciter le service. C'est encore récent et peu utilisé, et surtout unique au monde (ça passe bien avec les étrangères, l'argument de l'expérience unique à vivre à Paris).

"Je vous ramène toutes, alors que vous pensiez rentrer à vélo, soyons fous, soyons jeunes, soyons DSK, oups! Il n'y a plus qu'une borne de disponible, nous sommes contraints de tous coucher ensemble au même endroit".

2. safety first

Le GPS, je suis localisé, identifié, et il y a un bouton bleu pour appeler des gens si je te viole toi et tes copines. Vous pouvez donc jouer la carte du mec qui propose le transport le plus safe de Paris, mise en confiance du groupe pour une orgie improvisée, ou une mise en confiance des reloues de service pour repartir avec la cible choisie en évitant le débat éternel du : "mais tu le connais même pas, t'es folle".

3. un classique

Le coup de la panne, je dois forcément me garer à une borne, je n'ai plus de batterie, votre voiture doit recharger pendant la nuit, vous devez donc dormir à son hôtel.  (soit c'est une idiote soit c'est une étrangère exotique qui ne comprend vraiment rien au français et de surcroit au service, dans ce cas, nul besoin de mentionner le principe de partage) 

4. mode pervers

la boite automatique, une main de libre à plusieurs aussi ça reste utile.

5. mode romantique

Enfin en couple avec votre copine râleuse (euphémisme) , ou avec une petite que vous chassiez depuis longtemps, adepte du deux roues, vous l'aviez habituée au blizzard dans la gueule et aux moustiques sur les dents, l'escapade aventureuse pourra être adoucie par la joie d'un habitacle chaleureux pour conclure ou se détendre en période hivernale.