10 things I hate about you

Ecrit avec doigté par: Jean-KévinMillésime 2009

Introspection nocturne. J'ai les pieds qui puent, qui brûlent, je peux rendre mon sujet vendredi plutôt? Ça ne passera jamais comme excuse. Allez JK, focus, tu vas bien trouver un sujet parmi les propositions.

Voyons la liste :
La mode... bof, je porte les mêmes sapes depuis six ans, je doute de la pertinence de mes propos si je m'attaque à ça. Les montres... Ce truc sert à être à l'heure, mes poignets aspirent à la liberté, je suis foutu.

Tendances... Je lave mon linge dans la Seine et je téléphone avec un ITINERIS. À part l'actualité économique, sportive et les innovations dans l'industrie du préservatif, mon champ d'investigation s'en trouve restreint. Et si je leur disais que chez ra7or, on a un comité de validation de chaque article, que rien ne peut être mis en ligne sans l'aval du conseil des 5 sages fondateurs? Je tenais enfin mon excuse. Malheureusement, le texto reçu à l'instant du sage numéro 1 est sans appel : « Je suis à Ibiza. Démerde-toi ;)". Je suis foutu. Plus qu'une seule solution, se vider l'esprit. 06 PLAN CUL midnight express. Composition. Connexion.
« - Allo Cerise?
- Coucou, je pensais justement à toi !
- Ah oui? Prends un taxi, j'ai besoin d'inspiration, ma muse.
- Attends, je fais un détour par chez moi, je suis à court de tampons, et j'arrive.
- Tut tut tut tut ».
Elle n'a quand même pas cru que j'avais besoin d'elle pour m'aider à remplir ma poubelle, non?
Bon, une de perdue, dix de retournées.
« - Allo Lucie ?
- Salut JK ! Je sors à l'instant du ciné, je suis allé voir LES BEAUX GOSSES, ça m'a fait penser à toi !
- Je pense "Connasse". Je dis "Lol. Connasse". Prends un taxi, j'ai besoin d'inspiration, ma muse.
- Je suis chez toi dans vingt minutes. Je t'aime.
- Tut tut tut tut ».
D'où elle m'aime? Elle craque ou quoi? Elle sait que j'essaierais de me taper sa meilleure amie si elle en avait une? On n'a pas encore vidé une boîte de capotes elle et moi, et elle ose me dire qu'elle m'aime? Mais les conséquences, elle y pense? Ça y est, elle a réussi à me tendre pour la soirée. Et j'ai un article à pondre, moi. Si j'avais le numéro du taxi, je l'appellerais pour lui demander de la conduire en enfer.
Menstyle, Menstyle... les dix trucs qui me font craquer chez les filles. Je l'ai mon sujet ! Je l'imprimerai et le laisserai négligemment traîner sur le bureau pour qu'elle voie how I feel. Je ne l'aime pas. Je ne l’aime pas. Je ne l’aime pas. Méthode coward enclenchée.
Ding dong. Elle entre. La suite est censurée pour des raisons d'extrême pudeur.
Intelligente, elle a laissé un Post-it dans le lavabo. Les toilettes sont trop éloignées. " Mon chéri, lis ce message avant de le recouvrir de ta divine urine matinale. J'ai apporté quelques modifications à ton texte pour menstyle quand tu dormais. Tu étais si beau avec la bave qui séchait au coin de tes lèvres, je ne voulais pas te réveiller, mais j'ai quand même immortalisé l'instant sur mon iPhone. Ton texte méritait les oubliettes, le cachot, l'ostracisme. Tu y mentais du début à la fin. Je te connais mieux que tu ne le penses, sacripant. Passe une bonne journée, je t'aime. XOXO LUCIE. PS : Un dîner ce soir contre la photo. Deal? »

Oh la sorcière ! Elle a osé ! J'ai bien songé à crier ma rage, mais à part la voisine qui vit la fenêtre ouverte, qui m'aurait entendu ? Je suis certain qu'elle a dû partir avec le sourire de la fille satisfaite. Qui voit un avenir radieux. Elle me fait vraiment flipper, je me connecte immédiatement.
Non, mais lisez donc cette arrogante !
Les dix trucs qui me font craquer chez la fille. Elle a même manipulé le titre. Sorcière.
Je tiens à dédier cet article à la femme parfaite, celle qui fait de ma vie un enfer quand elle disparaît, qui me fait respirer quand je la tiens dans mes bras. Celle que j'aime sans me l'avouer. Mais personne ne croira jamais que ça vient de moi, c'est beaucoup trop niais.
1) Son Énergie. Ou son Diesel. Enfin le truc qui lui moulait le cul, ce que j'ai vu en premier chez elle quand je l'ai abordé en sortant du métro. Et, mais oh, elle fait quoi, elle va expliquer à la planète entière que je suis un crevard? Et l'absence d'accord à aborder, elle ne sait pas écrire ou elle sait que j'ai abordé son cul avant tout ? Subtile…
2) Son parfum qui rend fou, reconnaissable parmi les autres. Elle est dans le métro, elle me suit au cinéma malgré la malédiction du pop-corn, parfois je la suspecte de se cacher dans mon bureau tant son odeur est profondément ancrée dans mes marines. Oui, et si elle arrêtait de sentir aussi bon, ça m'arrangerait, parce que les autres plans culs commencent à me trouver bizarre quand je leur demande de venir sans parfum.
3) Sa chatte. La plus belle, la plus douce du monde. « Perfection, flawless, absolutely flawless », aurait déclaré George Michael. La douceur du Mac Flurry sans les bouts de M&Ms dedans. Wahoo, je n'aurais pas fait mieux. Flippante.
4) L'artiste en elle : elle chante, elle danse, en permanence. Ses analyses impertinentes, voire à côté de la plaque, lors de discussions sérieuses. Et pourquoi elle n'avoue pas aussi que je suis fan de son sens de l'humour, de son auto-dérision? Pourquoi elle n'a que des défauts craquants?
5) Ses seins. Delarue pèterait un câble même à jeun en la voyant se promener en shorty dans l'appart ensoleillé. Le truc, ce n'est pas tant leur taille que leur taille rapportée à son sublime corps svelte. Putain, elle est en mode Interflora, là, c’est sûr.
6) Son air de s'en foutre alors qu'elle m'aime à la folie. Seule une fille qui m'aime supporterait tout ce cirque sans broncher. Ou alors elle s'en fout vraiment? Merde, et si elle s'en foutait vraiment? Elle bluffe ou pas ? Elle m'énerve !
7) Les prises de tête inutiles de moi-même envers moi-même quand elle ne décroche pas son putain de téléphone. Mais comment elle sait? Quand les autres ne répondent pas, je m'en fous, il y a toujours Youporn, mais elle, c'est différent.
8) Sa façon d'embrasser. Ni une machine à laver, ni une avare en langue. Ni trop molle, ni trop dure, sa langue sait venir s'accoupler à la mienne comme les olives au Pastis. L’étincelle dès le premier essai.  Parfait dès le premier baiser. Plus j'y pense, plus je me dis qu'elle est parfaite. Ola ola du calme, je deviens débile, là.
9) La confiance qu'elle fait naître en moi, la confiance qu'elle a en moi. Je suis un homme dans le regard de ma bien-aimée, personne ne peut me stopper, je suis indestructible. Grâce à elle, j'ai relevé des défis dont je ne me serais jamais cru capable : acheter un aspirateur, laver le noir et le blanc séparément, avoir des rapports sexuels avec la même personne deux jours d'affilée. Arghhhhhh !
10) Ses envies de maternité à 17heures le samedi. Merde c'est quoi ce délire? Mais je ne suis pas prêt à être père, je sais à peine prendre soin de moi-même ! Mais en même temps si elle a écrit ça, c'est qu'elle kiffe mon potentiel génétique?
JEAN-KEVIN, catholique ascendant Beverly Hills, pour Menstyle. Ça va, elle n’a pas fait de faute à mon pseudonyme.

 Pourquoi je souris comme un con ?J'ai un problème, je crois bien que je... vais aller me recoucher, je ne peux pas affronter ça tout seul. Texto du sage numéro 2, je me dis cool, il va me remonter le moral : « Pensée d’Ibiza, la laisse est de mise ». Live together, die alone. Je n’ai plus qu’à accepter le dîner…