Comment draguer en velib ?

Ecrit avec doigté par: PataponMillésime 2007

Après Lyon et Marseille, ça y est, depuis hier les vélib sont enfin dispo à travers tout Paris. Un Vélib c'est quoi? C'est un petit vélo (modèle féminin uniquement) que tu attrapes dans une station Vélib (il y en a une tous les 300 mètres) et que tu enfourches gratuitement la première demi-heure puis pour un euro par demi-heure supplémentaire...  Perso, si il fait pas trop moche, je vais aller au boulot comme ça... ça me prendra autant de temps que le métro et tout ce qui se trouve sous ma ceinture devrait prendre du muscle (et ça sera pas du luxe).

Mais le Vélib présente bien d'autres avantages et autant d'opportunités de faire des rencontres. Et ouais, à chaque nouveau moyen de transport, une nouvelle opportunité de draguer. Vous pouvez cependant vous reporter à Bat-Man et à la drague en scooter, qui s'applique dans la plupart des cas au vélib (la natural touch en plus.)

1. Le truc est près de chez toi.
Idéal pour rencontrer quelqu'un qui vit dans ton quartier...
« Ah vous habitez dans le coin, vous avez remarqué les poubelles passent le soir maintenant et plus le matin » (super pas intéressant, mais les nanas adorent parler des poubelles)
La conversation est bien engagée. La demoiselle est troublée, prête pour l'étape 2. Le piège est tendu.

2. Le truc est archi-technologique.
Alors que la demoiselle est partie dans un sourire rougeoyant, car vous avez abordé l'une de ses grandes passions, vous remarquez qu'elle tire frénétiquement sur son Vélib sans que celui-ci ne se désolidarise de sa borne.
La technologie et les filles (hors geekettes) ça fait deux.
« Si je peux me permettre, vous devez d'abord présenter votre carte Véilb avant de pouvoir récupérer la bête ».
Hop un petit cours deux temps trois mouvements pour lui expliquer le fonctionnement (façon cours de golf) vous avez sauvé la demoiselle qui était toute perdue dès l'instant où vous aviez évoqué les horaires des éboueurs.
C'est son moment de faiblesse où elle se sent ARCHI redevable. C'est le moment de lui demander où elle compte emmener son Vélib.
« Et sinon, vous avez une grosse balade de prévue? »

3. Le temps de la promenade.
Le Vélib va permettre à plein de Parisiens pas du tout habitués au vélo en ville de se frotter à la circulation. Hors le Vélib ça n'est pas de la bicyclette du dimanche matin, il faut savoir s'imposer face aux autres automobilistes, motards, et surtout cyclistes (quasipro) qui sont réputées comme les personnes les plus désagréables de la capitale après les serveurs de brasserie. Ces derniers n'épargneront rien aux Vélib, pour eux amateur est synonyme de moins que rien.
Pourtant, faire du vélo, même si c'est un Vélib, c'est déjà pas rien.
Donc messieurs vous l'aurez compris, l'idée est de faire jouer la (pseudo) solidarité inter-vélib. Annoncez à cette demoiselle que vous vous rendez non loin de sa destination. Vous pourrez ainsi la suivre de près, l'escorter et la protéger en cas d'agression. Vous serez en retard au boulot, tant pis.

4. Le temps de la séparation.
Il ne faut pas passer pour un psycho, donc interdiction de suivre la demoiselle jusqu'à destination. Dites-lui un au revoir sur le chemin, sans crier gare (cela va créer de la frustration chez elle, car elle n'aura pas eu le temps de vous remercier, et donc de l'envie).

5. Le temps des retrouvailles
Eh oui, à quoi bon faire tout cela si c'est pour la quitter sans au moins son numéro?
Facile, il suffit de continuer votre rituel matinal de Vélibogoss, ainsi vous multipliez les rencontres, jusqu'à retomber sur l'une d'elle. Vous vous connaissez déjà et si le courant était bien passé la fois précédente, c'est l'occasion de lancer une petite boutade : « Tu as pris pour combien d'heures, tu fini tard? Ça te dit de partager une menthe à l'eau après ton parcours? »
C'est quitte ou quitte ou quitte ou quitte ou double, comme toujours, mais si ça ne marche pas avec elle, dites-vous que des stations vélib il y en a tous les 300 mètres... Nul n'est prophète en son pays !

6. Nota bene
Si vous êtes suivi par une vélibellegoss, pensez à stopper votre itinéraire à de belles stations, elle aura toujours une préférence pour vous suivre à travers le 6 arrondissements plutôt qu'à travers, au hasard le 15e (no offense).

PS : ATTENTION EN VELIB IL RA7OR NE RECOMMANDE PAS :
- le port de la chambre à air en bandoulière (même surtout si vous savez changer une roue) : en cas de crevaison, faire 300 m au maximum et changer de vélib
- le port de collants (même surtout si votre père regarde le tour de France cet été) : restez casual.
- le tunning (même surtout si vous avez des supers autocollants de dragons) : mot d'ordre : sobriété

Si vous avez des expériences en Vélib, venez les raconter ici, je suis sûr que ce nouveau moyen de transport va créer de belles histoires. Plus d'infos sur les velib ici