De l’art du petit mot

Ecrit avec doigté par: OtonashiiMillésime 2007

Voilà, ça y est.

Après avoir suivi les nombreux conseils fournis sur Ra7or, cela fait quelques semaines que vous entretenez une relation sérieuse avec un des membres du sexe faible.

Vous vous dites que c'est vraiment une super nana, à la fois pour son intelligence, et son caractère (bon, d'accord, un peu le physique, mais c'est juste pour faire croire aux filles qui liraient cet article qu'on est des machos, ça les rassure).
Du coup, pour ne pas reproduire toutes vos erreurs de ses 25 dernières années, vous vous dites : « il faut que j'arrive à exprimer mes sentiments » ; et en sourdine « mais je sais pas trop comment m'y prendre »...

Alors une solution simple et efficace : le petit mot d'amour.

En fonction de la situation, voici quelques propositions :

A — Vous êtes loin d'elle

1. le texto
Le texto est limité en taille : ne penser donc pas à déclarer une flamme dithyrambique. À éviter aussi : le langage sms, qui ne fait pas du meilleur effet :"je tM mon amür, tu è la mélleure choz kim' soi ariV depui lonten »... un peu ridicule... Le texto est un classique, sûrement trop d'ailleurs. À utiliser régulièrement, mais pas pour faire passer ce genre de message à mon avis.

2. le mail

Le mail permet plus de latitude, vous pouvez vous lâcher un peu plus. Un autre avantage par rapport au texto est qu'il se conserve plus facilement, surtout si votre dulcinée à un portable qui date de la préhistoire. Avantage : vous pouvez toujours attacher une photo qui correspond au contenu de votre texte. Inconvénient : entre un spam pour le viagra et un autre de vos mails pour savoir ce qu'elle veut faire le week-end prochain, cela ne fait pas du meilleur effet.

3. la lettre

Plus intime, la lettre est beaucoup plus pénible à écrire, mais la peine en vaut la chandelle. Mais choisissez la version « Hype » de la lettre : la carte postale et
l'enveloppe « fait main ». La technique est plutôt réservée à ceux qui étaient doués aux cours d'activités manuelles ; mais totalement personnalisée, votre mot prendra tout son sens et l'effet est garanti.
Quelques détails :
— le texte sera évidemment écrit de votre main, votre écriture quelle
qu'elle soit (ou presque) fera beaucoup plus personnel qu'un texte
informatique en Arial Bold Italic de 10pts...
— éviter les pages avec des lignes ou carreaux, ça fait un peu enfantin.
— mais n'hésitez pas à vous en servir comme sous main pour écrire proprement (ça vous rappelle des souvenirs d'écolier ?).
— sachez que vous pouvez mettre l'adresse et le timbre où bon vous
semble sur l'enveloppe, pour laisser place à votre créativité.
— vous aurez pris soin de choisir la couleur préférée de la demoiselle
pour le papier, et choisir avec conviction le style qui lui convient le
mieux.
— pour les plus romantiques, vous pouvez enfin ajouter un peu de votre parfum sur le papier.
— ne négligez pas le timbre : on oubliera donc systématiquement la Marianne rouge à 56 centimes d'euros...

Si vous n'avez pas peur de dépenser quelques dizaines d'euros, vous enverrez votre lettre avec un gros bouquet de fleurs... mais à ce niveau-là, vous êtes sûr que vos écrits seront conservés sans limites. N'écrivez donc pas sans réfléchir non plus.

4. le coup de fil à un ami

ça n'a strictement aucun rapport... ! Bon, pour l'instant, rien de bien original. Alors, essayons maintenant quelques techniques plus sérieuses :

B — Vous êtes tous les deux chez elle

Cette configuration nécessite plusieurs qualités de votre part : de la
rapidité, une bonne dose d'imagination et parfois du doigté.

5. le petit mot
le petit mot est encore plus sentimental que la lettre, car il a vocation à surprendre. Ainsi, l'idée est que vous rédigiez le mot en sa présence, sans qu'elle s'en aperçoive. Puis vous allez devoir le cacher, afin qu'elle le trouve une fois seule. En plus de la surprise de trouver un petit mot (premier effet kisscool), du contenu de votre déclaration (second effet kisscool), elle se demandera comment vous avez bien pu faire pour écrire ce mot et le dissimuler sans qu'elle ne le remarque (effet kisscool long terme si vous vous débrouillez habillement...).
L'endroit où vous le déposerez comptera énormément dans votre réussite. Comme rappelé précédemment, il faudra ainsi que la découverte de votre mot suscite l'étonnement. Alors on évite de le laisser posé négligemment sur la table du salon.
On pensera entre autres : sous l'oreiller (après avoir fait le lit, la
grande classe...), dans la poche d'un vêtement qui ne risque pas
d'aller au lavage, dans un sac ou un portefeuille...
En fonction du temps et de la marge de manoeuvre que vous avez, vous pouvez piocher des idées dans le chapitre 3.

C - Vous êtes seul chez elle

On est samedi, et suite à votre soirée de la veille, vous avez dormi chez la demoiselle, qui doit s'absenter pour la journée pour une raison obscure. Vous voici donc seul chez elle, avec les clés de son appartement (que vous devez remettre dans l'arrosoir de jardin en partant).

6. le post it (perso ma méthode favorite)

version a :

Attrapez un bloc de post it, et numérotez en bas à droite entre 20 et 0 post it... il faut alors écrire des petits compliments très courts sur chacun des petits bouts de papier jaune.Ensuite, à vous de les coller un peu partout, sur le lit, sur le miroir de la salle de bain, sur le frigo, au-dessus de l'évier...

L'avantage de les numéroter est bien sûr d'être certain que votre amie les retrouvera tous !

version b:

Sur chaque post it ne sera écrit qu'un seul mot ; après les avoir tous
retrouvés et remis dans l'ordre, la phrase magique apparaîtra...

7.La version originale
Voilà vous connaissez maintenant les techniques « de base » du petit mot écrit. Mais rien de tel que la vraie improvisation, la vraie personnalisation. Dans ce cas, vous pouvez toujours anticiper et préparer votre coup.
Quelques idées en vrac :
— écrire dans la neige, le sable... et prendre en photo
— écrire avec des pétales de rose sur le lit
— préparer une « chasse au trésor » dans la ville, qui lui fera découvrir les mots de votre texte un par un
—...

Voilà, à vous de nous surprendre maintenant.