La règle des périodes masculines – partie 2/

Ecrit avec doigté par: EsquimauMillésime 2008

Ra7or ne fait pas que de la dragouille, Ra7or décrypte aussi les hommes pour les hommes qui aiment les femmes qui aiment les hommes qui aiment les femmes, aussi. Suite de l'article sur les périodes masculines ci-dessous (6 dessous ? ou ça ?).

Après le manque, période difficile et plus prévisible, car on y passe toujours après une rupture ou simplement parce qu’on est moche (eh oui ça arrive), vient une période hautement appréciée de nos collègues du sexe fort. 

Appréciée, car:

1— Elle n’est pas donnée à tout le monde.

2— C’est une période extrêmement propice à une hausse du moral.

3— Elle est imprévisible et souvent rare, donc très chère à nous, cœurs d’artichauts que nous sommes.

Ce genre de sentiment fort agréable est arrivé à certains ra7orboys (les autres sont quasiment mariés de toute façon), soudain ! objets de toutes les attentions de la part de la gent féminine (pas la jante 2 pouces de Jacky). Oui, il y a des soirs dans une vie d’homme sexuellement
épanoui et bien dans son slip où on se demande ce qu’il se passe, où on se demande si on n’était pas transparent avant. Oui c’est avec surprise qu’on perçoit (enfin) la fin d’une période de jeûne, de chasteté, de musculation de la main gauche, bref de célibat. Mais que se passe-t’il ? Quelque chose a changé dans votre vie, et ce n’est sûrement pas à cause les Special K du ptit dej.

Pour les ra7orboys devenus ra7ormen par ce genre d’expérience d’intense satisfaction sportive (la chasse est un sport oui monsieur !), la gloire et la reconnaissance de nos pairs s’est manifestée soit par le fait de choper 2 filles dans la même soirée, soit en se faisant ramener chez soi par une mannequin 5 minutes après l’avoir rencontrée, soit en revenant avec une strip-teaseuse à la maison ou bien lorsque la mère et sa fille vous draguent ouvertement au bord d’une piscine, etc.

 « Bien joué les mecs ! » vous me direz si vous êtes un mec, ou « quelle bande de mythos » si vous êtes une fille. Alors je vais parler aux mecs, parce que les mecs comprendront, eux. La chance dont nous avons joui (oups désolé) chacun notre tour, peut-être vous a-t-elle déjà
souri un jour dans votre vie, mais est-ce vraiment de la chance ? Moi j’appelle ça le modjo. Et le modjo malheureusement c’est comme les bons coups, ce n’est pas tous les jours que ça nous tombe dessus, et tout le monde ne peut pas en jouir (oups, encore!?)...

Mais lorsque ça nous tombe dessus, c’est comme si on avait été touché par la grâce divine. Dans la rue les regards se croisent, des sourires se lancent, des clins d’œil s’envoient à foison, les langues se délient, bref ce jour-là on dégage quelque chose et la voie s’ouvre sur notre

passage comme Moïse ouvrant la mer rouge (dans ce genre de situation, il faut avoir la foi). En d’autres mots il y a plus de charisme en nous que dans Jude Law/Leo DiCaprio/George Clooney réunis. Sus aux beaux gosses nés ! Aujourd'hui, c'est moi le plus beau et je vous emmerde. La confiance gonflée a bloc, la démarche assurée, vous pouvez enfin danser et avoir vraiment l'impression de danser, vous pouvez envoyer des clins d'oeil sans vous prendre des grimaces en retour, demander votre chemin et repartir avec un numéro comme si de rien n’était, payer des verres sans avoir l’air d’un pervers. Tout est permis il n’y a plus d’autres loi que celle de Rahan, le fils des âges farouches : Aucune proie n’est trop grosse, aucune approche trop culottée pour vous, oui vous, avec votre bite et votre couteau (message aux blondes : ceci est une image), the world is yours !

Finalement le modjo c’est un peu comme la pub Axe, sauf qu’on sent bon.