A perfect lie

Ecrit avec doigté par: Jean-KévinMillésime 2009

Un toit à Montparnasse, Al Pacino et Maxime Barbier nous attendent avec Eva Green, nous sommes en retard à cause de Sami Naceri.

"La nuit de rêve, les petits ! Ça vous dirait un ice-cream avec mon ami et moi ?"
Il montre son flingue et nous conseille de nous asseoir.
"Le business va mal, je ne comprends plus le monde, je vieillis, il me faut préparer ma succession. Ce soir le survivant pourra crier THE WORLD IS MINE".

Bip, Jean-Brandon, Patapon, Polo le Peintre et moi-même nous regardons, gros plan façon western..
"J'ai besoin du mec qui a tout compris à la life, celui qui va flairer les tendances de demain pour le business! Vous allez vous affronter tels des gladiateurs, un seul d'entre vous survivra".

La glace aux champignons hallucinogènes commence à faire effet, je crois voir Mario et Daniel Farraday qui discutent Warp zones à côté d'une écurie.

Brokeback space mountain

Notre première épreuve consistera à rider un white horse. Départ rapide sauf pour Bip et Jean-Brandon. En grand connaisseur hippique, il se rend compte que Bip monte une jument (comme souvent).
Se souvenant des leçons de sexe de Polo le Peintre, JB attrape la crinière de la jument et lui met un petit coup dans l'arrière-train. La jument jouit, ses jambes flageolent et elle s'effondre. Bip ne verra jamais la ligne d'arrivée, il part se consoler dans les bras de Virginie Effira, non sans lâcher un com' à la caméra : "Même les juments c'est des chiennes".

Questions pour une immunité

Nous donnons une conférence de presse sur l'Arc de Triomphe pour décrire la course, Will Smith se bat contre Robert de Niro, mais le spectacle étant jugé trop violent par familles de France, Lili Asian vient clasher Vavin. Toujours sous l'emprise de la glace magique, nous voyons apparaître Julien Lepers en string léopard." Celui qui gagne ce jeu s'achète un peu de répit pour l'épreuve suivante", déclare Denis la Malice. Cette épreuve d'immunité consacre JB, en tête du classement au moment où Tony Montana descend Julien Lepers, qu'il juge trop gay. "Putain, mais c'est quoi ces cravates de tata ?"

Donkey Kong

Sur le toit du Kong fraîchement débarrassé de son toit pour les besoins de la prod', le jeu suivant consiste à lancer des CD de Béatrice Ardisson le plus loin possible. Alors que Patapon et moi envoyons nos galettes dans la Seine, Jean Brandon compte le nombre de CD qu'il peut enfiler sur son sexe. C'est ce qu'on appelle une immunité bien utilisée...On la lui retire donc pour anti-jeu. Malgré sa force herculéenne, Polo le Peintre échoue lamentablement en se faisant une entorse du poignet. On lui avait filé le CD de Miss Dominique. Passablement énervé, il bredouille des formules incompréhensibles pour une oreille humaine et s'éloigne au bras d'une fille MÊME PAS MANNEQUIN. C'est dire si la désillusion est grande.

Back to the roots

Quand Richard Gasquet propose un rafraîchissement, certains se méfient. En cette chaude nuit d'été, Jean Brandon aborde sereinement le prochain défi préparé par Tony Montana.
"Kick the Roots : vous devez traverser le Pont des Arts sans attraper de maladie. Vous gagnez des points vaccins à chaque fois que vous kickez un roots dans la tête. En empaler un sur sa bouteille de vin rouge rapporte deux points vaccins, écraser leurs joints dans leurs globes oculaires compte triple. Celui qui aura le moins de points à l'arrivée sera éliminé. Vous avez cinq minutes !" Nous traversons sans embûche le Pont, ne retenons pas nos coups, quand soudain nous perdons Jean Brandon. La séance de body painting à laquelle il s'adonne sur les seins d'une disciple de Bob Marley dure si longtemps que Tony Montana, Patapon et moi sommes déjà sur le lieu de la grande finale quand il prend conscience de son échec. Les yeux dans le vague, il cherche désespérément la jument de Bip pour tenter de remettre le couvert.

The Four Seasons finale

Dans un coin, Tom Cruise prépare des mojitos pour les connasses qui connaissent deux cocktails (ça et le Cosmopolitan). Laure Manaudou bat Sylvester Stallone au bras de fer.
Dans un coin, les Pussycat Dolls devisent avec les Spice Girls pour savoir si Kant chantait mieux qu'Hegel. Chewbacca prend Brigitte Lahaye et on ne sait plus trop à qui sont les poils.
Dans un coin, les mecs éliminés jouent au laser game avec Barney, Willem Defoe, Marlon Brando et Josh Hartnett pendant que Jennifer Anniston caresse Angelina Jolie, à moins que ce ne soit l'inverse. Gouinette parle trop.
Dans un coin, Patrick s'allie à son frère Sean pour plumer Patrick Bruel, Julian Kay, Dawson Leery, Peter Parker, James Bond et Emmet Brown au poker. Partie commentée par Patrice Laffont. Dans un coin sombre, Jean Brandon fait des trucs chelous avec un vagin en polyuréthane.
Au centre de la pièce, la roue de la Fortune. Patapon et moi nous plaçons derrière nos pupitres.

Le secret de Victoria

"Avant de jouer à la Roue de la Fortune, votre épreuve finale, vous devez choisir une marque dont vous rencontrerez les égéries. Et vous aurez le droit de coucher avec. C'est mon cadeau pour vous. Le second passera sa fin de soirée avec le crew des Victoria's secret.", nous lance Tony, bras dessus bras dessous avec Dechavanne et Delarue.
La roue tourne, nous cherchons un acteur, Voyelle I, consonnes DVCRN, Patapon répond très vite en voyant D_VID C_R_DIN_. L'avalanche de confettis nous empêche de le voir partir vers son rêve en Mini conduite par Ayrton Senna.
Sous les yeux vigilants de David Hasselhoff, Moundir et Brandon recrutés pour l'occasion comme maîtres-nageurs, tous les losers sont escortés dans la piscine par Heidi, Bar, Laetitia et toutes celles qu'on ne connaît pas, mais qui nous glissent tout de même des billets de 500€ dans le short de bain pour leur tenir compagnie. C'est la mine défaite, la démarche mal assurée que Patapon revient en causant avec Tony Montana : "Tu as oublié de préciser "féminines" quand tu as demandé à rencontrer les égéries de L'Oréal. Je n’y peux rien si ces tapettes t'ont enfermé avec Ginola, Schumacher et Matthew Fox !"

En sortant de la piscine, Christian Troy me prend par la main et m'invite à partager une Marylin Monroe.
"A perfect lie" résonne dans ma tête, je me réveille dans un placard, le pantalon sur les chevilles, un balai presque dans le cul.
Je ne me souviens de rien. Un certain Jason Bourne me parle d'une soirée Asylum...