Pour vivre virils vivons seuls

Ecrit avec doigté par: PataponMillésime 2008

Putain, mais qu'est-ce que tu es casse-couilles ma chérie!

Tout homme qui a déjà expérimenté la vie de couple a déjà énoncé, ou du moins pensé très fort (si fort qu'une engueulade s'en est suivis) cette phrase, conséquence du sentiment de « perte de contrôle » suscité
par un comportement féminin : Obsession ménagère compulsive, maniaquerie horaire, refus de tendresse, j'en passe.

Eurêka!

Et bien certains autres hommes, plutôt du style blouse blanche et ma petite amie est une souris, des chercheurs quoi, ont réussi a prouver effectivement, une femme, c'est VRAIMENT casse-couilles.

Explication.

Forcément les chercheurs en question sont des ricains, bah ouais, ils viennent d'Harvard. Mais pas besoin d'avoir fait « math spé » « math sup » déco pour se rendre compte qu'un doughnuts te colle plus la gaule que ta propre femme... le chercheur il s'est quand même dit : « il y a un truc qui cloche » (there is something that ding dong, ding ding dong).

Donc avec leur science de malade mental et leur envie de montrer au monde que ce qui est plus casse-couilles qu'une femme, c'est deux femmes, ils se sont tapé un séjour au Kenya (surement parce que là bas
les souris qui s'appellent en langage local des hippopotames ont une morphologie plus proche de celle de leurs propres femmes).

Nan en fait Peter Gray, le chef des chercheurs, s'il était là il me dirait que « mec, ça fait fifteen years qu'on utilise plus des mouses dans nos labos, si on est au Kenya, c'est pour observer des people », ah ouais en vrai sur place ils ont observé une ethnie qui s'appelle les Ariaals, un peu comme les Helveticaa en Suisse (oui, je sors), et le résultat de leurs observations est totaly amazing.

Retour dans notre bon vieux pays.

Peter l'Afrique il connaissait pas, et il est content d'avoir pu observer la police locale, mais il était surtout content de rentrer, parce que quand même, sa grosse femme et ses doughnuts commençaient à lui manquer.

Les résultats

Peter et sa team ont prouvé scientifiquement que la vie en couple voire le mariage est néfaste sur la teneur en testostérone de chaque homme (comprenez, sur votre virilité les gars). Pire encore, ils
ont fait leurs tests sur des Ariaals polygames; et il en ressort que plus le mec a de femmes, moins il est viril. Merde alors, moi qui était encore persuadé que la vie en mode Harem ferait de moi un homme, un vrai, je me rends compte que ce qui sert encore le plus ma virilité, c'est le célibat!

Selon les chercheurs « les niveaux de testostérones sont plus bas parmi les hommes mariés, car ils investissent moins dans la recherche de partenaire»  Putain, mais alors ça j'y crois pas un instant et je suis sur que c'est un complot... qu'ils n’ont pas pu donner leur vraie conclusion que je vous donne en mille : les mecs, si au contact de votre meuf, vous avez tendance à vous sentir moins viril, c'est normal, votre meuf est une casse-couilles, et à votre avis la testostérone (comprenez toujours : votre virilité), elle se trouve où ? Hein hein, yeah. CQFD in your face.

Plus d'infos sur cette étude.