a small world, only for small d....

Ecrit avec doigté par: EsquimauMillésime 2007

On a déjà évoqué suffisamment Facebook sur Ra7or, source intarissable d’activité pour les geeks drogués à la relation internet que nous sommes… C’est simple, quasiment tous les membres de Ra7or ont déjà été en relation avec une fille rencontrée sur internet. OK, ça sonne comme si on était des boulets, mais bon on est bien forcé d’avouer qu’on y a trouvé la perle rare au moment où on ne s’y attendait pas. Dans un autre genre de réseau communautaire, il y a A Small World (ASW).

À la base, ASW est un énorme buzz internet, un site exclusif de réseau communautaire pour quelques personnes privilégiées accédant à un monde de VIPs. « Uniquement sur invitation » sonne un peu comme quand on vous dit que c'est une soirée privée à l’entrée d’une boîte sélecte. Tel un mot de passe à user généreusement (mais pas trop non plus) dans les soirées mondaines, la présence sur ASW vous offre une forme d’acceptation rassurante permettant de valider les prérequis justifiant votre présence à ces mêmes soirées mondaines. Aujourd’hui, même si le nombre de membres s’est bien élargi, le site garde quand même un côté club privé dans lequel on aimerait bien rentrer.

C’est simple, on peut y retrouver des célébrités en tous genres, des personnes occupant de très bons postes dans de très bonnes boîtes, des gens beaux, mais inutiles bien sûr aussi… tout ce petit beau monde évoluant dans des environnements plutôt glamours, entre autres tout ce qui concerne la bourse, les fonds d’investissement, l’art, le mannequinat, les relations presse, la com, l’immobilier, l'évènementiel, le luxe, etc. Secteurs censés représenter une forme d’équilibre des contextes dans lesquels on retrouve les personnes ayant un réseau relationnel fort. C’est clairement moins centré sur les retrouvailles avec les vieux potes de cours et les vieilles chopes…

Le site se focus sur l’élitisme et les individualités, comme le prouve la page d’accueil dédiée aux portraits en tous genres des « membres » du club racontant leurs expériences, leur parcours, leur vie et tout ça bien évidemment en lien avec l’utilisation qu’ils font et qu’ils ont fait d’ASW. C’est aussi l’occasion pour les RP en tous genres de relayer les évènements trendy du moment, comme la fashion week de Milan, les souvenirs de vacances de Formentera, etc.

Pour l’anecdote, l’actrice Américaine Tara Reid (American Pie) envoyait cet été sur le forum un message pour qu’on l’aide à trouver des bons plans sorties à Dubaï… Je croyais à l’intox, mais je suis quand même tombé sur elle à l’aéroport. Il n’y a pas mieux pour se trouver une bonne soirée très privée entre membres partout où on se trouve dans le monde, ou aborder une mannequin croisée en soirée after show la veille…

Mais plus que de simplement faciliter grandement la recherche d’emploi, de belle nana, d’apparts, de plan vacances ou sorties, et de la même façon que Facebook attire les capitaux des annonceurs (essentiellement les marques généralistes) et autres investissements de la part des gros de l’internet, ASW attire les marques exclusives, se retrouvant en parfaite adéquation tant avec le lieu de promotion qu’avec le public destiné à voir ces pubs, mettant en exergue la stratégie de synergie en
terme de communication pour le moins efficace. Ainsi, des marques comme Moet & Chandon, Cartier, Rémy Martin, De Grisogono communiquent à moindres frais (internet + absence totale du besoin d’étude de marché) en touchant directement leur cible.

Les personnes sur le site étant pour la plupart aisées ou introduites dans des milieux aisés, issues d’écoles de commerce ou entrepreneurs, venues du monde entier, et évidemment ayant beaucoup de connaissance, le succès d’une telle communication est indéniable. D’autres marques s’y intéressent (comme Crédit Suisse ici), calquant leur baseline sur le principe même du site.

 

ASW donne même naissance à d’autres groupes/clubs comme sur Facebook pour que les membres d’ASW puissent recréer leur communauté en tirant parti des fonctionnalités de Facebook, en profitant d’ailleurs pour cracher sur les incrustes d’ASW et revendiquer encore plus fortement l’exclusivité de leur statut. En conclusion, ASW je conseille, enfin si vous arrivez à y rentrer et même si y’a de plus en plus de pauvres, de nobods, de pique-assiettes, de chômeurs (oui oui ça arrive) qui viennent pointer le bout de leur nez, ayant trouvé une invitation je ne sais pas comment…

Tiens, en parlant de ça, je viens juste de recevoir un email de ASW m’offrant (enfin) le privilège d’envoyer 15 invitations à des personnes triées sur le volet parmi mes potes. Voilà comment ça se présente :You have been chosen to receive special invitation privileges on ASMALLWORLD. Only a limited number of ASW members have these privileges and we are entrusting you to thoughtfully grow and further improve the ASW community.[...]The selection process involves many variables including geographic location, prior invitations, your activity, the composition and balance of your network, and completeness of your profile. We use these criteria to ensure that ASW members represent the most relevant, interesting and well-informed community on the Internet. It also ensures that the network is balanced in terms of geography, interests, tastes and perspectives.

Qui veut une invite?

Comme vous pouvez le voir, c’est une autre façon de voir le networking sur internet...