Tranche de vie

Ecrit avec doigté par: Mad-mathMillésime 2008

Il y a quelques jours, je décide de me rendre sur le circuit du Mans pour y essayer une Porsche 993 RS (essai qui fera l'objet d'un article d'ici peu). La météo s'annonçant clémente, je propose à quelques copines de se joindre à moi, histoire de leur faire profiter d'une journée originale.

3 répondent présentes, et pas les plus tristes comme je m'en suis rapidement rendu compte. Vous qui nous lisez, devez surement vous souvenir de cet article : le dîner de poufs, celui de deux hommes inoffensifs confrontés plusieurs heures durant à la barbarie vocale féminine. Et bien, sachez que j'ai vécu pire, bien pire... 

Imaginez-vous un instant seul, seul dans une voiture avec 3 éléments du sexe faible, mignonnes certes, mais en large supériorité numérique, vous saisissez?

Alors, lisez la suite!

Ce n'est pas la première fois qu'on vous met en garde, mais sachez bien que vous n'êtes jamais à l'abri. Car c'est ainsi enfermé que j'aie dû, plusieurs heures durant, entendre parler de : seins trop petits ou trop gros, fantasmes divers, fringues, cellulite... je vais d'ailleurs vous livrer ici les quelques phrases qui resteront cultes dans mon esprit innocent!

Côté fantasme féminin, je pense avoir été servi avec celui-là : un camion arrive, 12 beaux et forts mécanos en bleu de travail en descendent et lui propose d'y monter. Le plus incroyable, l’entendre de la petite bouche innocente et sexy d'un petit bout de nana qui vous arrive à peine à l'épaule!!! Quand je vous dis qu'elles sont terribles.

Bon, je vous épargne les conversations sur les fringues et autres accessoires de mode, je vous fais quand même part de « j'ai pris mon sac à main vert, le vert c'est tendance en ce moment »! OK, merci pour l'info.

Pour ce qui est du sexe et de tout ce qui tourne autour, il est clair que les mecs, on se paye une réputation bien imméritée, car quand les nanas parlent de seins, c'est en kilo et pas en bonnet! Oui messieurs, vous avez bien lu... et encore, j'ai évité les conversations sur les vibros, positions sexuelles, etc., etc., je pense que mon silence devait en dire trop long.

Mais là où elles peuvent être le plus terribles, c'est bien quand elles parlent les unes des autres!

Alors là Messieurs, nous passons clairement pour des enfants de chœur. Tout y passe. Ça commence par le physique « ... en plus, t'as vu son gros cul... », « ... c'est quand même pas de bol d'avoir des si petits seins... », « elle ressemble à un gros tas avec son pull... », ça continue avec des considérations plus conventionnelles « ... et bla-bla-bla, c'est fou comme elle ne s’arrête jamais de parler... », « ... et puis t'as vu comme se la pète alors que ce n’est même pas son fric... », « ... oh, et t'as vu comme elle aime se faire mater par les vieux! ». Nan, mais oh !?

À les entendre, ça vaut presque « Closer » :
-...Nooooonnn, et ça, c'est les cuisses de Salma Hayek??? Ben, dis donc même les stars ne sont pas épargnées.
- Ben c'est clair, merci photoshop.
- Ouais, sur cette photo elle a les cuisses de Rihanna
- Ah bon, parce que Rihanna elle a des grosses cuisses???
- Quoi t'as pas vu les photos où elle est en bas résille, on dirait qu'elle va les faire péter...
- Dommage parce qu'avec ses yeux verts, elle est plutôt canon... Bon OK, la c'est moi qui intervient dans la conversation

enfin, mon conseil final et éclairé : n'oubliez tout de même pas qu'elles sont souvent fabuleuses, et que quelques minutes en leur compagnie suffisent souvent a faire de votre journée une réussite.

Car, ce que je dois bien avouer, c'est que tout au long de cette journée et de cet essai, je ne me disais qu'une chose, vivement la route du retour que je sois à nouveau enfermé avec elles!